Invité du mois au journal "Œil d’humanité": Mme Aicha

Invité du mois au journal "Œil d’humanité": Mme Aicha

/ Invité du Mois / Sunday, 13 December 2020 14:06

Propos recueillis par Jean Paul HABIMANA 

 

Journaliste : Bonjour Madame, merci d'avoir accepté notre invitation. Vous êtes l'une des personnalités africaines les plus influentes en Europe. Grâce aux votes que vous avez reçus, votre communauté a gagné le prix de la communauté de l'année 2019 de l'Africain Lion Awards. 

 

Aicha : Je vous en prie, merci pour l'invitation. L'une des personnalités les plus influentes, je ne sais pas sur quels critères vous vous êtes basés pour le dire, je trouve le terme« plus influente »un peu exagéré, je reconnais que je suis respectée par mon entourage et que j'ai obtenu le prix du modèle inspirant avec le plus grand nombre de votes mais je pense que c'est plutôt la dynamique et la synergie que nous avons créée en tant que membre de plusieurs plateformes progressistes qui font que notre voix est relativement entendue par les décideurs.  

 

Journaliste : Pourriez-vous nous parler un peu de vous et de votre parcours ? 

Aicha :Oui bien sûr, je suis une citoyenne marocaine de Belgique, une maman et aussi une activiste. Je suis venue en Europe pour faire des études, j'ai fait des études en communication, précisément une licence des techniques de l'information et de la communication à l'Université Mohammed V, puis j’ai effectué un master en journalisme à l'IFP, à l'Université Panthéon Assas et un autre en Sciences sociales et politiques à l'Université Libre de Bruxelles (ULB). 

Mon expérience professionnelle s'est forgée petit à petit, j'ai fait des jobs étudiants (enquêtrice, input/output marketing responsable) et de nombreuses expériences dans des postes à responsabilités (présidente d'ONG, gérante d'une entreprise). Voici en quelques mots les passages les plus intéressants qui ont marqué mon parcours en Europe après avoir quitté mon pays d’origine, le Maroc. Les temps changent apparemment, il y a de plus en plus de migration nord-sud et sud-sud. 

 

Journaliste Vous parlez de l'immigration vers le Maroc ? Comment votre pays est-il devenu un pays migratoire ? 

Aicha : Oui je parle bien du Maroc qui n'est plus un pays de transit mais plutôt d'accueil pour de nombreux réfugiés et migrants. De nombreux facteurs sont en cause : la position géostratégique du Maroc, le dynamisme économique du Maroc, son rapprochement culturel et spirituel avec certains pays africains, la réintégration du Maroc de sa grande famille africaine, je parle de l'Union Africaine, les guerres et les conflits dans d’autres pays, l’adhésion du Maroc à la CEDEAO. Récemment les flux migratoires vers le Maroc sont considérables, beaucoup de problèmes juridiques plus nés surtout avec la migration clandestine. Pour ressource ces problèmes, deux compagnes de régularisation ont été lancées en 2014 et en 2016. Je vais quand même vous donner quelques chiffres pour que vous ayez une idée globale de la situation : le nombre de demandes de régularisation déposées était au nombre de 56 000, 43000 d'entre elles ont été acceptées dans le cadre de la solidarité et de la coopération africaine. Pour une meilleure intégration des migrants subsahariens, les autorités marocaines ont mis en œuvre un plan de promotion d’intégration et d’accompagnement socio-économique de ces migrants. Je pense que ce sont les raisons principales qui ont fait que le Maroc s'est imposé comme leadership africain sur les questions de la migration. 

 

Journaliste :Quels sont les conseils à donner aux migrants souhaitant fuir leur pays ?  

Aicha : Les conseils que je peux donner aux migrants quel que soit leur localisation ou pays d’origine est de lire sur les lois à respecter au pays vers lequel ils se dirigent, mais aussi, connaître leurs droits. Je veux par contre adresser un message aux populations qui les accueillent : les migrants en général sont des personnes qui ont fui la guerre, des persécutions et la pauvreté, ils ne sont pas ici pour vous prendre quelque chose. Même scientifiquement parlant toutes les études qui ont été faites sur les migrations démontrent que chaque migrant contribue plus que ce qu’il ne coûte. Soyez humains avec eux. 

L’équipe de rédaction du journal « Œil d’humanité »vous remercie infiniment d’avoir accepté notre invitation et espère collaborer avec vous pour des projets innovants qui portent sur la question de l’immigration. 

Please publish modules in offcanvas position.